Overblog
Edit post Follow this blog Administration + Create my blog
19 Nov

The Sons of Grâce - Fr

Published by Râm Perry

Juillet 2018. On était censés faire un roadtrip en Norvège... Mais deux semaines avant, nous avons rompu, d'une manière soudaine, dure et violente qui m'a laissé totalement déprimé. Je ne voulais donc plus y aller mais ne savais pas non plus quoi faire de mes vacances.
Un soir, alors que je naviguais sur Facebook, une vidéo a retenu mon attention. Il s'agissait d'une vidéo promotionnelle pour le tourisme en Écosse, et une image m'a particulièrement attirée : une vue surplombante sur un loch, avec d'impressionnants pythons rocheux au premier plan, une vue de l'île de Skye.
Depuis longtemps je voulais faire un roadtrip en Angleterre, Écosse et Irlande, le choix était donc fait.

Après avoir passé quelques jours à la mer avec ma mère et mes neveux, maman m'a poussé dehors. Alors j'ai pris la route dans ma voiture, transformée en " Microvan ". Une fois dans la file d'attente pour embarquer sur le ferry à Dunkerque, je me suis rendu compte que je n'avais pris que mes tongs indiennes en cuir, ce qui, bien sûr, est absolument inapproprié pour faire de la randonnée dans les Highlands...

Comme toujours quand je voyage, j'avais juste un " plan global ". Quelques objectifs à photographier avec mon appareil, et tout le reste est sur la route, au gré des rencontres, des chemins qui s'ouvrent devant moi. Au gré du hasard, du destin.


Pour l' Ecosse, j'avais deux objectifs : la vue imprenable de l'île de Skye que j'avais vue en vidéo 10 jours auparavant, et une idée naïve de l'image typique que les gens ont de l'Ecosse : un petit castle sur un îlot, au milieu d'un Loch, sous un ciel nuageux...

Je suis passé assez rapidement à Canterbury, et je me suis dirigé directement vers le Nord, puis vers York, où j'ai passé deux jours à visiter avec un ami rencontré là-bas. Ensuite, j'ai fait une halte sur le mur d'Hadrian, où j'ai pu expérimenter le célèbre "humour britannique" lorsque j'ai rencontré un randonneur sous la pluie, alors que je prenais des photos: remarquant mes tongs, il me demanda en plaisantant, avec un sourire : "Il fait un peu humide, n'est-ce pas ? ".

A Edimbourg, je me suis arrêté quelques jours, et j'ai pris le temps de m'acheter de nouvelles chaussures de trecking. Ainsi qu' un bon imperméable...
Après avoir essayé mes chaussures dans les rues et sur " Hadrian's seat ", le mont voisinant la ville, je suis reparti vers le nord.
 

Near Tadcaster, York / Hadrian' s Wall / Entering Scotland / Jedburgh 's ruined Abbey / Fields on the way / Ruins on Hadrian 's seat / The Golden Mile and its street-shows / W Bow (seen in many movies) / Highlands cows / Along the road
Near Tadcaster, York / Hadrian' s Wall / Entering Scotland / Jedburgh 's ruined Abbey / Fields on the way / Ruins on Hadrian 's seat / The Golden Mile and its street-shows / W Bow (seen in many movies) / Highlands cows / Along the road
Near Tadcaster, York / Hadrian' s Wall / Entering Scotland / Jedburgh 's ruined Abbey / Fields on the way / Ruins on Hadrian 's seat / The Golden Mile and its street-shows / W Bow (seen in many movies) / Highlands cows / Along the road
Near Tadcaster, York / Hadrian' s Wall / Entering Scotland / Jedburgh 's ruined Abbey / Fields on the way / Ruins on Hadrian 's seat / The Golden Mile and its street-shows / W Bow (seen in many movies) / Highlands cows / Along the road
Near Tadcaster, York / Hadrian' s Wall / Entering Scotland / Jedburgh 's ruined Abbey / Fields on the way / Ruins on Hadrian 's seat / The Golden Mile and its street-shows / W Bow (seen in many movies) / Highlands cows / Along the road
Near Tadcaster, York / Hadrian' s Wall / Entering Scotland / Jedburgh 's ruined Abbey / Fields on the way / Ruins on Hadrian 's seat / The Golden Mile and its street-shows / W Bow (seen in many movies) / Highlands cows / Along the road
Near Tadcaster, York / Hadrian' s Wall / Entering Scotland / Jedburgh 's ruined Abbey / Fields on the way / Ruins on Hadrian 's seat / The Golden Mile and its street-shows / W Bow (seen in many movies) / Highlands cows / Along the road
Near Tadcaster, York / Hadrian' s Wall / Entering Scotland / Jedburgh 's ruined Abbey / Fields on the way / Ruins on Hadrian 's seat / The Golden Mile and its street-shows / W Bow (seen in many movies) / Highlands cows / Along the road
Near Tadcaster, York / Hadrian' s Wall / Entering Scotland / Jedburgh 's ruined Abbey / Fields on the way / Ruins on Hadrian 's seat / The Golden Mile and its street-shows / W Bow (seen in many movies) / Highlands cows / Along the road
Near Tadcaster, York / Hadrian' s Wall / Entering Scotland / Jedburgh 's ruined Abbey / Fields on the way / Ruins on Hadrian 's seat / The Golden Mile and its street-shows / W Bow (seen in many movies) / Highlands cows / Along the road

Near Tadcaster, York / Hadrian' s Wall / Entering Scotland / Jedburgh 's ruined Abbey / Fields on the way / Ruins on Hadrian 's seat / The Golden Mile and its street-shows / W Bow (seen in many movies) / Highlands cows / Along the road

A Inverness, j'ai goûté mon tout premier Haggis. (Miam !) et j'ai été initié au " vrai " Gin & Tonic (C'est devenu ma boisson préférée maintenant, je fais même mes propres cuvées...) par un ami rencontré là-bas (J'avais posté un message sur un groupe local Facebook, disant que je visitais et photographiais la région pour quelques jours et que j'étais intéressé pour rencontrer des gens sympas et boire un verre. ) à ce moment, j'ai commencé à discuter sur ce groupe avec un jeune homme, habitant près de Kyle of Lochalsh, d'environ 30 ans, aux cheveux bruns, qui s'est présenté comme un " migrant économique " avec un émoticône rieur. Il me proposa de le rejoindre pour un treck sur les " 5 Sisters ".
Ça avait l'air sympa, j'ai donc accepté et nous avons fixé un rendez-vous 3 jours plus tard dans la matinée.

Le lendemain, j'ai fait le tour du Loch Ness en voiture. et fait quelques arrêts, notamment dans les terres sauvages au sud du Loch, ce qui m'a donné un premier aperçu de la nature sauvage des Highlands : époustouflant !
Puis, en fin d'après-midi, je suis retourné à Inverness pour y déguster de l'Angus Beef et un autre gin local avant d'aller garer ma voiture dans un champ à proximité pour dormir.

Inverness / Loch Ness / Fort Augustus / the Loch Ness / First Highland taste / Hoods / Stream
Inverness / Loch Ness / Fort Augustus / the Loch Ness / First Highland taste / Hoods / Stream
Inverness / Loch Ness / Fort Augustus / the Loch Ness / First Highland taste / Hoods / Stream
Inverness / Loch Ness / Fort Augustus / the Loch Ness / First Highland taste / Hoods / Stream
Inverness / Loch Ness / Fort Augustus / the Loch Ness / First Highland taste / Hoods / Stream
Inverness / Loch Ness / Fort Augustus / the Loch Ness / First Highland taste / Hoods / Stream
Inverness / Loch Ness / Fort Augustus / the Loch Ness / First Highland taste / Hoods / Stream

Inverness / Loch Ness / Fort Augustus / the Loch Ness / First Highland taste / Hoods / Stream

Le matin, après un thé, j'ai roulé jusqu'à Dornoch, puis j'ai tourné à gauche et suivi une petite route pour me perdre lentement dans les terres sauvages des Highlands. Si mon moral était encore bas jusque là, les paysages époustouflants ont commencé à le guérir.
J'ai conduit à travers les terres, les yeux grands ouverts, m'arrêtant toutes les cinq minutes pour prendre une photo : je sautais de ma voiture, appareil photo en main. Je sautais sur les rochers et je courais, riant comme un gamin sur les tapis de bruyère (ça me faisait penser à Laura Ingalls courant dans les champs dans le générique de sa série...^^).


Ardemment sauvage et libre. C'est le sentiment impressionnant que les Highlands laisseront dans votre cœur. Parce que c'est ce qu'elles sont.

Après quelques heures à errer lentement, toujours en direction du nord, je suis arrivé à Tongue et j'ai remarqué une vieille tour sur la colline en face du village. Je me suis donc arrêté, ai garé la voiture et ai demandé à un vieil homme du coin, assis devant sa maison, le chemin pour atteindre la tour. Après avoir traversé une passerelle en bois et marché une demi-heure, Caisteal Bharraich se trouvait devant moi, offrant une vue impressionnante sur le Kyle (estuaire) et le village de Tongue à côté.
 

Une fois de retour dans la voiture, j'ai parcouru le Kyle, pris plusieurs autres photos, et suivi la route le long de la côte, en direction de l'ouest. Je suis passé par quelques petites vallées, qui offraient chacune un paysage différent, avec différents types de roches. Et finalement, j'ai fini devant une plage paradisiaque, de sable blanc et d'eau claire, qui semblait surréaliste par rapport aux paysages durs que je venais de traverser (Ceannabeinne Beach).


Puis, j'ai commencé à redescendre, toujours en suivant la route côtière, en m'arrêtant toutes les cinq minutes pour sauter de ma voiture, sauter sur les rochers, courir comme un gamin, me tenir sur un rocher, " cliquer " , refaire la même chose à l'envèrs et ressauter dans la voiture.....
Le soir venu, ayant faim, je me suis arrêté dans un village pour manger un " Fish and Chips " (bien sûr... !) et discuter un peu avec quelques habitants, qui trouvaient les aménagements de ma voiture, transformée en microvan, amusants et fort pratiques.... (Ils l'ont renommé avec humour le "Bed on Wheels"...) Avant de reprendre la route, me dirigeant lentement vers Kyle of Lochalsh. La nuit venue, j'ai vu quelques cerfs et des renards traverser la route devant moi. Je suis finalement arrivé à Kyle of Lochalsh quelques minutes avant minuit et me suis arrêté pour la nuit dans la forêt surplombant le bourg.
 

Près de Dornoch / Entrant dans les Wild Lands / Petites maisons dans les Wild lands (X2)/ Wild lands (X2)
Près de Dornoch / Entrant dans les Wild Lands / Petites maisons dans les Wild lands (X2)/ Wild lands (X2)
Près de Dornoch / Entrant dans les Wild Lands / Petites maisons dans les Wild lands (X2)/ Wild lands (X2)
Près de Dornoch / Entrant dans les Wild Lands / Petites maisons dans les Wild lands (X2)/ Wild lands (X2)
Près de Dornoch / Entrant dans les Wild Lands / Petites maisons dans les Wild lands (X2)/ Wild lands (X2)
Près de Dornoch / Entrant dans les Wild Lands / Petites maisons dans les Wild lands (X2)/ Wild lands (X2)

Près de Dornoch / Entrant dans les Wild Lands / Petites maisons dans les Wild lands (X2)/ Wild lands (X2)

la passerelle en bois à Tongue / la vue sur le Kyle
la passerelle en bois à Tongue / la vue sur le Kyle

la passerelle en bois à Tongue / la vue sur le Kyle

Caisteal Bharraich & the Kyle of Tongue

Caisteal Bharraich & the Kyle of Tongue

Caisteal Bharraich / Kyle of Tongue (X2) / Ceannabeinne Beach
Caisteal Bharraich / Kyle of Tongue (X2) / Ceannabeinne Beach
Caisteal Bharraich / Kyle of Tongue (X2) / Ceannabeinne Beach
Caisteal Bharraich / Kyle of Tongue (X2) / Ceannabeinne Beach

Caisteal Bharraich / Kyle of Tongue (X2) / Ceannabeinne Beach

Je me suis réveillé tôt le matin. Et en sortant de ma voiture, j'ai entendu le bruit lointain de l'eau courante. Je suis donc allé me promener. J'ai rapidement trouvé un petit ruisseau et un peu plus haut une petite cascade, alors je suis retourné à ma voiture pour prendre ma serviette et un morceau de savon naturel. L'eau était si fraîche, que je ne suis pas resté plus de deux secondes dans l'eau et ai fini par terminer de me rafraîchir vite fait avec les mains avant de retourner en courant et en riant, enveloppé dans ma serviette, jusqu'à la voiture. Une fois dedans, je me suis réchauffé à l'aide de mon réchaud à gaz tout en me préparant un thé...

Puis, je suis descendu en ville, où j'avais rendez-vous avec mon " migrant économique ", sur le parking d'un petit supermarché. Au bout de quelques minutes, une camionnette s'est garée à côté de la mienne et il en est sorti avec un sourire.
J'ai d'abord été surprise, car il avait des cheveux jaunâtres décolorés et ne ressemblait pas du tout à un migrant... Alors il m'a expliqué à propos de ses cheveux qu'il avait perdu un pari avec son frère aîné. Et quand je l'ai interrogé sur le " migrant économique ", il m'a expliqué qu'il était rentré chez lui pour les vacances mais qu'il travaillait au Sultanat d'Oman depuis quelques années et qu'il aimait plaisanter à ce sujet pour casser toutes les idées xénophobes sur les migrants...
Il m'a demandé si j'avais pris mon petit-déjeuner, je lui ai répondu que non.  Il m'a alors dit : " Eh bien, prenons un petit déjeuner écossais ! ".

Nous avons quitté la ville, et traversé le pont pour atteindre l'île de Skye, puis nous nous sommes arrêtés dans un restaurant qu'il connaissait bien et avons commandé du thé et un petit-déjeuner écossais complet.


Murdo (Murdoch-Ewan) parlait un français parfait, car il a fait une partie de ses études en France. Nous mélangions donc les deux langues, surtout lorsque nous parlions de sujets sensibles (le Royaume-Uni ses relations avec ses colonies, les clans écossais, la marche du monde, etc...).
Nous avons eu une discussion très agréable et intéressante, pendant les deux heures qu'il nous a fallu pour manger notre Haggis, le boudin noir, les saucisses, les haricots, les toasts etc.....
Ensuite, Murdo m'a dit que comme le temps était nuageux et venteux, il était trop dangereux de faire une randonnée sur les Five Sisters of Kintail, mais il m'a proposé de m'accompagner et de me guider sur l'île de Skye. Parfait !

J'ai donc laissé ma voiture sur le parking et nous avons pris la route à bord du van de son frère.

Le ruisseau et sa petite cascade

Le ruisseau et sa petite cascade

Nous avons fait un premier arrêt à Portree, pour jeter un coup d'oeil à son joli petit port, entouré de maisons typiques et colorées. Puis nous nous sommes rendus au " Old Man of Storr ", où se trouvent d'impressionnants pythons rocheux. Là, j'ai reconnu l'endroit que j'avais vu dans la vidéo quelques semaines auparavant. Mais l'endroit était surpeuplé: des gens grimpant partout... Il y avait même des bus garés le long de la route. On ne distinguait plus les touristes des moutons.


J'ai donc dit à Murdo de laisser tomber et d'aller dans un endroit plus calme qu'il connaissait... Nous avons donc suivi la route jusqu'à Ellishadder et ses (désormais célèbres...) chutes et falaises de Mealt. Là aussi, garés sur le côté du chemin, des bus de touristes et de nombreuses voitures, vans de tour-opérateurs, etc...dans une confusion totale, sur un chemin de campagne qui est plus habitué à voir des tracteurs que des cars de touristes chinois.....
Murdo m'explique alors que le Royaume-Uni veut développer le tourisme ici, mais qu'il ne fournit pas de fonds pour construire les infrastructures appropriées. Les seuls investissements réalisés ici proviennent de l'Union européenne. Alors bien sûr, cela crée une situation de folie qui va conduire à des problèmes si rien n'est fait de toute urgence ...! (Le Brexit n'a probablement pas dû aider...)
J'ai sauté du van et couru vers la falaise pour faire quelques clics rapidement, slalomant entre les touristes, pendant que Murdo réussissait à faire demi-tour. Et suis revenu aussi vite au van, assez perturbé par cette masse de touristes au milieu de nulle part ou presque.

Nous nous sommes éloignés de la foule et nous nous sommes arrêtés un peu plus loin. Nous avons garé la voiture et traversé les champs, dans une petite vallée menant à l'océan. En passant entre les vaches qui paissaient, nous discutions : Murdo était curieux de la façon dont je voyage. La plupart du temps seul, dans des endroits dont je ne connais rien, ou presque, sans véritable plan..... Et trouvait que cela pouvait être un peu dangereux.
Je lui ai expliqué que j'avais " appris " à voyager de cette façon, progressivement, pas à pas, en m'habituant de plus en plus, en prenant confiance. Que j'avais développé des "habitudes de sécurité en voyage", pour ne pas me mettre en danger, pour rester toujours en sécurité au maximum, et aussi pour me sortir des situations délicates quand ça arrive... (2 fois en plus de 20 ans) Par conséquent, cela me permettait de voyager de plus en plus librement, sans chaînes (planning, guides, etc...). Je lui ai aussi expliqué que plus ça allait comme ça, plus je faisais des rencontres incroyables et des expériences géniales en voyageant de cette façon. J'avais donc finalement décidé de laisser aller les choses, de toujours écouter mon instinct et de laisser la Vie me porter là où je devais aller et m'emmener devant les personnes qu'elle voulait que je rencontre. Suivre mon chemin, et laisser faire. Ou comme on dit en France : " A la Grâce de Dieu ".

Plus tard, nous avons repris la route avec le van, et sommes passés par le Quiraing, une réserve naturelle au paysage impressionnant. Là, nous avons retrouvé les touristes, mais comme la vue est vraiment magnifique, nous nous sommes arrêtés pour une petite promenade. Nous avons ensuite suivi la côte ouest et sommes revenus à Portree pour manger quelque chose dans un pub, car nous étions déjà en fin d'après-midi et nous n'avions pas mangé depuis le matin.
Une heure plus tard, j'ai regardé par la fenêtre et ai remarqué que les nuages s'éloignaient et que des rayons de soleil passaient au travèrs. J'ai alors demandé à Murdo si nous étions loin de Storr, me disant qu'à cette heure de l'après-midi, les touristes avaient peut-être quitté les lieux...

Nous n'étions pas très loin, nous avons donc repris le van et sommes retournés là-bas. Une fois à Storr, à l'exception de quelques personnes restantes et des moutons qui broutaient, l'endroit était vide. Nous nous sommes donc garés le long de la route et avons commencé à grimper. Le temps d'atteindre le sommet d'un des pythons rocheux et nous étions seuls, Murdo, les moutons et moi, devant ce paysage magnifique que j'avais vu dans la vidéo quelques semaines auparavant. Et sous un ciel écossais nuageux parfait, transpercé par les rayons du soleil. J'ai pris mon appareil photo et pris la photo que j'étais venu chercher.

Portree / les falaises de Mealt / la petite vallée tranquille / le Quiraing (X2) / Old man ods Storr / Storr
Portree / les falaises de Mealt / la petite vallée tranquille / le Quiraing (X2) / Old man ods Storr / Storr
Portree / les falaises de Mealt / la petite vallée tranquille / le Quiraing (X2) / Old man ods Storr / Storr
Portree / les falaises de Mealt / la petite vallée tranquille / le Quiraing (X2) / Old man ods Storr / Storr
Portree / les falaises de Mealt / la petite vallée tranquille / le Quiraing (X2) / Old man ods Storr / Storr
Portree / les falaises de Mealt / la petite vallée tranquille / le Quiraing (X2) / Old man ods Storr / Storr
Portree / les falaises de Mealt / la petite vallée tranquille / le Quiraing (X2) / Old man ods Storr / Storr

Portree / les falaises de Mealt / la petite vallée tranquille / le Quiraing (X2) / Old man ods Storr / Storr

Storr and the old man

Storr and the old man

Nous sommes restés assis là, à discuter un moment, puis Murdo m'a proposé de venir chez son père, pour dîner et rester avec eux. Comme j'avais besoin d'une vraie douche...... j'ai accepté.
Nous sommes donc redescendus au van, sommes retournés à ma voiture, avons pris le pont vers Kyle of Lochalsh et de là, nous avons pris une petite route s'enfonçant dans une vallée. Là, partout des moutons et des petites cascades, ruisselant jusqu'à se rejoindre en un ruisseau serpentant au creux de la vallée. A un moment, nous passâmes des barrières de ferme, servant à parquer le bétail, puis nous continuâmes sur la route. Au bout d'un moment, un petit cottage aux murs blancs se tient, seul dans le fond de la vallée. Farquhar, le père de Murdo nous y accueille avec le sourire. Il est berger, et élève ici des moutons pour le compte d'une compagnie originaire des pays du golfe, à qui appartient aussi les terres.

Le temps de poser mes affaires dans la chambre de Murdo, qui me la cède pour la nuit, de lancer une lessive et de prendre une douche délicieusement chaude et Sarah, la soeur de Murdo était rentrée. Une bouteille de vin, sortie de ma voiture et nous voila tous réunis autour de la table, à déguster un grand plat de Spaghetti Bolognaise tout en discutant. Ils m'expliquent la tradition et l'héritage des clans. Farquhar m'explique la signification des noms en gaélique (Mac Kintosh / Son of the Chieftain, Mac Leod / Son of Leod (Norse people), Mac Mahan / Son of the Bear, Campbell / Sourire en coin, Cameron / Nez crochu, etc...) Sarah, elle, m'explique son travail et son engagement. Elle est artiste et fait aussi partie d'une association qui aide les locaux à rester sur la terre de leurs ancêtres et à se les réapproprier lorsque c'est possible. Ils m'expliquent alors, que le gouvernement revend régulièrement des terres à des compagnies ou des têtes couronnées du Golfe, attirées là par les ressources en eau, la qualité des pâturages, etc....nombre de petites gens se retrouvent ainsi locataires-précaires sur des terres qui appartenaient auparavant à leurs clans.

Les relations avec le gouvernement sont parfois mal vécues, et source de conflits, parfois même au sein des familles. Chez Farquhar, celui-ci étant en couple avec une anglaise installée dans les Highlands (les parents de Murdo sont divorcés), on évite les sujets qui fâchent quand elle est présente.

Après de longues discussions passionnantes, la fatigue venue, nous nous couchâmes pour la nuit.

 

Le lendemain, Murdo et Sarah étaient occupés ensemble et je devais reprendre la route, de mon coté, étant un peu serré niveau timing sur ce voyage (3 semaines pour faire la boucle Angleterre-Ecosse-Irlande-Angleterre). Aussi Murdo me demanda si j'avais été visiter le Castle à Kyle of Lochalsh.

Je l'avais vu de loin, notamment sur la route en venant chez son père et m'étais dit que j'y ferai une pause en repartant. Il m'expliqua alors que le Castle, Eilean Donan, était l'ancienne "House" de son clan les Mac Rae, et qu'il pouvait m'y emmener si je voulais, mais qu'ensuite, il devrait me laisser et ne pourrait rester avec moi pour m'en faire la visite. Après avoir chaleureusement remercié Farquhar (Sarah était déja partie de bonne-heure), nous sommes donc repartis vers la ville. Devant Eilean Donan castle, Murdo et moi nous sommes dit Au-revoir... Après ma visite, j'ai pris en photo le chateau le plus connu de toute l'Ecosse, servant de décor dans de nombreux films et d'image de l'Ecosse, partout dans le monde. Cette même image que j'avais en tête au début de mon voyage.


 

Derrière chez Farquhar

Derrière chez Farquhar

En repartant vers Glasgow, j'étais content: j'avais mes deux photos et des centaines d'autres en plus. Des paysages sublimes plein la tête et surtout; sourire en coin; je m'amusais qu'une fois encore, en laissant mon chemin au hasard, à la fatalité, au destin ou à la Grâce de Dieu, j'avais rencontré le meilleur guide pour me faire découvrir ces terres magnifiques: un descendant du clan local, les Mac Rae, ou Fils de la Grâce en gaélique.

Eilean Donan Castle, House of the Mac Rae Clan

Eilean Donan Castle, House of the Mac Rae Clan

En quitant les Highlands, sur la route de Glasgow.

En quitant les Highlands, sur la route de Glasgow.

Murdo et moi au Old Man of Storr. Un Grand Merci à Murdo, Sarah-Marie et Farquhar Mac Rae !   Comme pour tout mes hôtes, lors de mes voyages, Murdo a recu quelques temps plus tard un cadeau surprise typiquement français à partager, pour le(s) remercier de son(leur) accueil. Nous nous sommes également recroisés en Fevrier 2019 lors d'un séjour à Oman.
Murdo et moi au Old Man of Storr. Un Grand Merci à Murdo, Sarah-Marie et Farquhar Mac Rae !   Comme pour tout mes hôtes, lors de mes voyages, Murdo a recu quelques temps plus tard un cadeau surprise typiquement français à partager, pour le(s) remercier de son(leur) accueil. Nous nous sommes également recroisés en Fevrier 2019 lors d'un séjour à Oman.

Murdo et moi au Old Man of Storr. Un Grand Merci à Murdo, Sarah-Marie et Farquhar Mac Rae ! Comme pour tout mes hôtes, lors de mes voyages, Murdo a recu quelques temps plus tard un cadeau surprise typiquement français à partager, pour le(s) remercier de son(leur) accueil. Nous nous sommes également recroisés en Fevrier 2019 lors d'un séjour à Oman.

Comment on this post

About this blog

180° round pictures for a round world by Ram Perry.